Combien coûte une véranda

Le prix d’une véranda selon la surface et la forme

C’est évident, logique et implacable : le prix d’une véranda augmente avec la surface de la pièce. Le coût d’une véranda de 35 m2 sera naturellement beaucoup plus élevé que celui d’une véranda de 15 m2. À noter que, quel que soit le prix initial, il convient d’y ajouter la TVA de 20 % (10 % en cas de rénovation d’une véranda déjà existante). La forme de la véranda entre également en ligne de compte pour définir le coût d’une véranda. Entre une véranda d’entrée de gamme très simple sur le plan esthétique et une véranda haut de gamme à l’architecture élaborée et complexe, le prix peut varier du simple au triple.

Le prix d’une véranda selon les matériaux et la technologie

Avec la surface, les matériaux représentent une très grande partie du prix d’une véranda. Pour une véranda la moins chère possible, le PVC est ce qui se fait de mieux. Si vous misez sur une véranda en acier ou en bois, il sera souvent être nécessaire de doubler votre budget. La technologie de la véranda, les vitrages, l’éclairage, etc. sont autant d’autres paramètres susceptibles de faire grimper la facture.

Le prix d’une véranda avec les fondations

Une véranda ne vient pas se poser sur votre pelouse. Au prix de la véranda en elle-même, il convient d’ajouter le coût des travaux de terrassement et des fondations. Selon la surface de la véranda, ils peuvent représenter une somme non négligeable dans le budget total pour une véranda.

Le prix d’une véranda selon le prestataire

Tous les prestataires ne proposent pas les mêmes tarifs pour une même véranda. Main-d’œuvre, prix des matériaux, marge pour le professionnel, etc. sont autant d’éléments qui peuvent faire varier la facture pour une prestation semblable. En règle générale, les entreprises spécialisées comme Rénoval Véranda affichent des tarifs plus accessibles qu’un artisan indépendant. Avant de vous lancer, n’hésitez pas à demander un devis détaillé pour vous faire une idée précise du coût de votre véranda.

Les autres coûts de la construction d’une véranda

La construction d’une véranda doit être déclarée auprès des services d’urbanisme de votre commune. Il peut s’agir d’une déclaration préalable de travaux ou d’une demande de permis de construire (selon la superficie de la pièce). Dans les deux cas, l’augmentation de la surface habitable de votre maison a une incidence directe sur le montant de vos impôts locaux. Prévoyez notamment une petite hausse de la taxe foncière si vous êtes propriétaire. Pensez enfin à définir un budget minimum pour l’aménagement de votre véranda.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. EN SAVOIR +

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer