Conseils pour entretenir la toiture d’une véranda

Le nettoyage de toiture d’une véranda n’est pas chose facile. Mais il est indispensable pour ne pas qu’elle jaunisse, s’opacifie ou se voie envahie de mousses et de moisissures. Pour bien s’y prendre, il faut tenir compte du matériau du toit, de sa pente, mais aussi de sa situation géographique. Les produits à utiliser et la fréquence d’entretien ne seront alors pas les mêmes.

Un toit de véranda a besoin d’un entretien régulier, particulièrement s’il est transparent, pour qu’il puisse continuer à faire entrer la lumière. En effet, il est en verre ou en polycarbonate et peut rapidement se salir à cause des intempéries, du lichen, des feuilles ou des déjections d’oiseaux. Pour l’entretien d’une telle toiture de véranda, mieux vaut éviter de grimper dessus. Dans un premier temps, en montant sur un escabeau ou une échelle, un rinçage avec un tuyau d’arrosage ayant un peu de pression devrait enlever une grosse partie des salissures. Vous pourrez alors finir plus facilement le travail en utilisant un balai éponge télescopique et de l’eau savonneuse ou javellisée. Les produits chimiques ne sont pas recommandés pour les toits en verre ou en polycarbonate : ils pourraient attaquer le matériau. Pour les toitures de vérandas en panneaux sandwich ou autres matériaux, des produits anti-moisissures peuvent être employés, mais avec parcimonie pour ne pas abîmer les plantes environnantes. Un rinçage à l’eau claire est nécessaire pour éviter les traces de produit, et même un essuyage pour un résultat impeccable. L’utilisation de produits abrasifs, d’éponge en paille de fer ou de papier-émeri est totalement déconseillée.

Concernant la fréquence d’entretien, cela dépend notamment de la situation géographique. Dans le cas où votre véranda est à proximité d’arbres, vous aurez plus souvent des feuilles mortes qui s’y déposent. Si votre maison se situe au bord de la mer, le sel aura tendance à attaquer plus rapidement les matériaux : sans faire un nettoyage complet, le toit de votre véranda nécessite d’être au moins rincé plusieurs fois par an. Pour une véranda à toit plat, l’entretien est plus fréquent car les lichens, feuilles et autres dépôts ne seront pas évacués comme sur les toits en pente. Les mousses et moisissures s’incrustent plus rapidement et laissent des traces gris et vert si elles ne sont pas nettoyées assez souvent. De façon générale, moins les nettoyages sont espacés, plus il est facile de les pratiquer.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. EN SAVOIR +

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer