Construire une extension véranda sur une maison ancienne

Construire une véranda dans le but de réaliser une extension de maison ancienne, ce n’est pas un projet à prendre à la légère. Pour que la future véranda réponde à vos besoins et ne dénature pas l’existant, il est primordial de respecter plusieurs règles. Retrouvez nos conseils pour agrandir votre maison ancienne, tout en préservant son charme.

Les questions à se poser avant de réaliser l’extension d’une maison ancienne

La construction d’une véranda, a fortiori accolée à une maison ancienne, doit avant tout passer par une phase d’analyse de vos besoins, de vos contraintes et de vos possibilités. Pour ce faire, il faut tout d’abord déterminer l’usage de la future extension. Abritera-t-elle une nouvelle cuisine ? Prolongera-t-elle le salon ? Servira-t-elle de bureau ? À vous de répondre à cette première question. Il faudra ensuite déterminer la surface de l’extension ainsi que son orientation. Considérez qu’à partir de 10 m², la véranda pourra faire office de pièce de vie. Notez également que l’exposition doit être pensée en fonction de l’orientation de la maison, de la région et de l’environnement direct. Pour réaliser l’extension d’une maison ancienne, il faut aussi choisir la disposition de la véranda : en appui d’angle, encastrée ou encore semi-encastrée ? Enfin, pensez à vous fixer un budget afin de savoir ce qu’il est possible de faire.

Faire le choix des bons matériaux

Le choix des matériaux est aussi d’une importance capitale, tout particulièrement dans le cas d’une habitation ancienne. Dans une telle situation, on évitera généralement l’aluminium, qui offre un rendu trop moderne, ainsi que le PVC dans une moindre mesure. Le propriétaire pourra alors se diriger vers une extension classique en acier ou en fer forgé. Malgré le prestige et le chic d’une telle extension, cette solution s’avère onéreuse et offre des performances isolantes moindres. Pour une maison ancienne, il est également possible d’opter pour le bois, qui offre un rendu traditionnel. En plus d’être chaleureux et isolant, il pourra très bien se marier avec une structure plus ancienne. Pour ce qui est des aménagements intérieurs, vous avez encore plus de choix de matériaux : béton, carrelage, bois, tommettes ou encore parquet ? La seule règle en la matière est de faire en sorte que l’esthétique de la pièce soit en accord avec le reste de la maison. Dans le cas contraire, l’harmonie entre les différentes pièces en serait mise à mal.

Extension de maison ancienne : pensez à faire appel à un professionnel

Avant de réaliser l’extension d’une maison ancienne, il est fortement conseillé de faire appel à un vérandaliste ainsi qu’à un architecte. C’est la meilleure solution pour s’assurer que la construction est conforme à vos attentes et que le lien entre les bâtiments est correctement réalisé. Ces professionnels pourront aussi vous proposer de vous inspirer de diverses collections de vérandas afin de concevoir l’extension qui vous ressemble.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. EN SAVOIR +

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer