Quelle hauteur idéale pour une véranda ?

Votre maison ne compte qu’un niveau au-dessus du sol et vous avez envie de l’agrandir. Quand ce n’est possible d’augmenter la hauteur, une véranda est la réponse idéale pour obtenir une pièce de plus sans faire de gros travaux. Quelles sont les règles pour accoler une véranda avec grande ouverture à une maison sans étage ? Voici quelques éléments de réponse.

Légalement, une véranda reliée à l’habitation par une ouverture est considérée comme une extension et nécessite le dépôt d’une déclaration préalable, voire d’un permis de construire si sa surface excède 20 mètres carrés. Attention, si la véranda porte la surface au sol de votre habitation à plus de 170 mètres carrés, le recours aux services d’un architecte est obligatoire. Même quand il ne l’est pas, ce peut être une bonne idée de lui demander quelques conseils. Il saura en donner sur l’exposition à privilégier ou sur les travaux à réaliser au sol pour obtenir des fondations solides.

Pour ne pas trop déséquilibrer les proportions de votre maison basse, il convient d’envisager une véranda avec ouverture totale. De l’intérieur, vous ne ressentirez pas de séparation entre dedans et dehors et profiterez pleinement d’une véranda ouverte sur une terrasse. Depuis l’extérieur, l’extension réalisée semblera aérienne en renvoyant la lumière, notamment si vous avez opté pour une véranda ouverte en alu. Pour une sensation d’ouverture parfaite, envisagez des portes à galandage qui viendront se ranger dans les murs existants. Certes, cela nécessite quelques travaux, mais le rendu sera infiniment plus naturel. Si de tels travaux sont impossibles chez vous, une véranda avec grande ouverture produira un effet quasi identique. Plus vous serez au niveau du sol (du terrain ou de la terrasse) et plus l’ensemble vous semblera proportionné. Pensez à faire équiper votre véranda de stores ou volets roulants pour vous protéger de la chaleur et pour fermer ces nouveaux murs.

Souvent, une véranda s’appuie sur le mur de la maison et son toit s’avère plus bas que celui de la construction qu’elle agrandit. Or, dans une maison sans étage, la hauteur des murs de la véranda sera identique à celle des murs de la maison. À vous de choisir, en revanche, si le toit se fait dans la continuité de celui de l’habitation ou s’il est plus bas, de forme différente. Les deux solutions présentent des avantages. Dans le cas d’un toit plus bas, voire plat, les travaux d’étanchéité à l’air et à l’eau seront plus faciles à réaliser. Visuellement, depuis l’extérieur, votre maison paraîtra plus haute. Si vous suivez le toit de votre maison, votre véranda fera véritablement corps avec la bâtisse. Il sera également possible de faire naître un puits de lumière dans la pièce à côté de la véranda, afin que cette dernière, par contraste, ne se trouve pas trop sombre.