Réussir la rénovation de sa véranda

Mauvaise isolation, des portes qui ne coulissent plus bien, une humidité constante. Ces signaux ne sont pas anodins : il est peut-être temps d’envisager la rénovation de votre véranda. Quand rénover ? Quels éléments changer ? Faut-il tout changer ? Éléments de réponse.

Depuis quelque temps, votre véranda, pièce à vivre supplémentaire très agréable, perd de son charme. Vous constatez des infiltrations. L’hiver, la température baisse et elle monte au-delà du raisonnable de juin à septembre. Les ouvertures sont difficiles à utiliser. La structure montre des signes d’usure… De plus, si vous réfléchissez, votre véranda a plus de 20 ans. Comme pour le reste de la maison, elle nécessite entretien ou rénovation. À l’époque de sa construction, les matériaux étaient moins techniques, les performances énergétiques n’étaient pas les mêmes. Depuis, matériaux, techniques et isolation ont beaucoup évolué pour faire de la véranda une pièce à part entière dans votre habitation. Il est temps donc de procéder à la rénovation de votre véranda ancienne.

Vous pouvez envisager la rénovation de votre véranda en quatre étapes, à réaliser par ordre de priorité. La toiture est souvent le premier élément à subir les ravages du temps. Soleil, pluie, gel… Elle est soumise à rude épreuve. L’étanchéité et l’isolation en pâtissent. Des infiltrations légères nécessiteront des réparations locales. Demandez conseil à un professionnel qui estimera l’importance des travaux et son remplacement total le cas échéant. Les vitrages ne sont peut-être pas performants. Si votre véranda est équipée de simples vitrages, il est temps de passer au double vitrage en gardant le châssis d’origine. Votre confort s’en ressentira aussitôt. Si les ouvertures sont devenues récalcitrantes, c’est le moment de changer pour des matériaux plus performants et résistants. L’aluminium est généralement conseillé. Humidité et variations de température ont également des incidences sur les murs et le sol. Assainir les murs et refaire le sol permettront en
outre de remettre au goût du jour une décoration devenue obsolète.

Si votre projet de rénovation concerne des éléments techniques comme l’étanchéité ou la performance énergétique, il est préférable de faire appel à des spécialistes des vérandas. Si l’usure et les défauts sont trop importants, le spécialiste peut vous orienter vers une reconstruction de votre véranda. Il est bon d’établir des devis comparatifs avant de prendre la décision qui s’impose pour votre confort et celui de votre famille. Mais quelquefois, la rénovation consiste plutôt en un rajeunissement.

La structure et le toit de votre véranda sont en bois ? La consigne est alors de procéder à un entretien de votre véranda tous les deux ans : décapage, colmatage des trous et plusieurs couches de sous-couches et peinture.

Votre structure en aluminium noircit ? Là encore, certaines précautions d’usage sont à respecter : nettoyer les montants avec une éponge douce, de l’eau savonneuse puis de l’eau claire tous les 6 mois. Vérifier régulièrement les mécanismes des baies vitrées et poignées.
Un châssis en PVC nécessitera moins d’entretien : un lavage régulier à eau savonneuse suffit. Enfin, la structure en acier, plus résistante, nécessite des soins particuliers : un grattage des montants avec une brosse métallique, la vérification régulière des joints en mastic et leur remplacement, puis la pose d’un antirouille et d’une double couche de peinture pour métaux.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. EN SAVOIR +

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer