Suppression d’une cloison : comment gérer les raccords de sol ?

Abattre une cloison, c’est une solution idéale pour profiter de davantage d’espace intérieur. Toutefois, la gestion des raccords de sol est importante afin de relier les deux pièces, autrefois séparées, de façon harmonieuse. Découvrez toutes les solutions.

Refaire le sol

Poser un nouveau sol dans les pièces nouvellement reliées, c’est bien évidemment la solution qui offre le plus de possibilités d’un point de vue esthétique. Cela permet notamment de renforcer l’impression que les pièces ne font réellement qu’une. Cependant, refaire le sol a un inconvénient majeur : un coût élevé, d’autant plus s’il faut modifier les deux revêtements. Raison pour laquelle il existe de nombreuses autres alternatives pour gérer les raccords de sol.

Le système D

Dans les logements aménagés avec du parquet ancien, tout particulièrement ceux de type haussmannien, il peut être compliqué de trouver des lames de parquet identiques à celles existantes. Mais comment masquer la tranchée au sol sans avoir à changer tout le revêtement ? Une astuce toute simple consiste à retirer des lames de parquet des placards. Elles pourront ensuite être utilisées pour cacher le raccord suite à la dépose de la cloison.

Marquer une rupture

Si certains propriétaires souhaitent masquer le défaut de raccord, d’autres font le choix de l’assumer. Ainsi, il est tout à fait possible de cacher la tranchée de façon originale. Pour cela, on peut créer une ligne de démarcation avec du carrelage, des carreaux de ciment, des galets ou même de la peinture. Une solution simple et économique pour apporter du cachet au logement.

Utiliser une barre de seuil

Suite à la dépose d’une cloison, la solution la plus courante reste tout de même d’utiliser une barre de seul. Plus discrète, elle s’adapte facilement à la décoration intérieure, notamment si la jointure est réalisée entre deux revêtements différents. Bien que cette solution soit économique, la barre de seuil peut être considérée comme un obstacle du fait de son relief.

Poser un profilé

L’utilisation d’un profilé décoratif permet également de réaliser le lien entre deux pièces, notamment si la nature du revêtement n’est pas la même. Au même titre qu’une barre de seuil, le profilé permet d’effacer la différence de hauteur. Il s’applique facilement entre deux sols identiques, mais également entre deux sols différents : un carrelage et du parquet ou même un carrelage et de la moquette. Fabriqué en stratifié ou en métal généralement, le profilé n’est toutefois pas la solution la plus esthétique.

Et en cas de différence de niveau ?

Si les deux espaces nouvellement liés sont séparés par une petite hauteur, le plus simple consiste à utiliser une barre de seuil avec rattrapage d’épaisseur. Elle permet en effet de masquer les petits dénivelés, de l’ordre de 2 cm, en toute discrétion. Si la différence de hauteur est plus importante, au-delà de 5 cm, l’idéal est de créer une marche entre les deux pièces. Pour cela, il faudra réaliser un ragréage au niveau du raccord, avant de poser un nouveau revêtement de sol dans une pièce ou les deux.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. EN SAVOIR +

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer