La véranda en quatre saisons

Pour profiter toute l’année de la pièce en plus que vous allez créer, il y a quelques règles de base à respecter. En effet, s’il y fait trop froid l’hiver ou si la chaleur y est étouffante en été, vous ne pourrez pas considérer cette extension comme une véritable pièce en plus. Voici quelques conseils, selon l’usage de votre véranda.

Les professionnels ont bien compris que le confort thermique était une priorité, et l’isolation de la véranda est le sujet de préoccupation des constructeurs. Désormais, quel que soit le matériau choisi (alu, PVC ou bois), votre exigence en termes de confort est respectée. Mais il demeure quelques questions à se poser en amont, à commencer par l’exposition. Si vous vivez dans le Sud, faites implanter votre véranda, autant que possible, à l’est, pour avoir le soleil le matin et de l’ombre au plus fort de la journée. À l’opposé, dans le nord de la France, vous serez content de gagner quelques degrés en exposant votre verrière plein sud. Vous y ajouterez un système de chauffage s’il n’y a pas de séparation entre la maison et la véranda. En revanche, si cette dernière est fermée (par des portes à galandage par exemple), le chauffage n’est pas obligatoire : une bonne isolation thermique doit pouvoir maintenir une température agréable, sans excès, comme dans nos modèles d’extension conçus pour abriter piscine ou spa.

Pour profiter pleinement d’une véranda 4 saisons en tant que pièce de vie, il faut que vous puissiez l’isoler du soleil via des volets roulants ou des stores, ces derniers présentant l’avantage d’ajouter une touche décorative à la pièce. Pour le toit, si vous avez opté pour une toiture vitrée, pensez aux volets télécommandés ou bien aux brise-soleil : des panneaux posés à l’extérieur, orientables, qui combinent les avantages d’une toiture pleine, aux puits de lumière bien pensés. Une véranda nécessite d’être aérée confortablement : aux systèmes d’ouverture (portes en accordéon ou à galandage) peut s’ajouter une ventilation mécanique contrôlée (VMC).

Selon l’usage que vous envisagez pour cette extension, elle peut être totalement isolée de la maison, par une porte-fenêtre. Elle n’est plus alors une extension d’une pièce à vivre, mais une pièce à part, une bulle où se retrouver pour lire ou s’occuper de ses plantes, comme l’est notre véranda jardin d’hiver conçue pour prolonger en hiver l’utilisation de la terrasse. L’objectif est d’y faire entrer un maximum de lumière bonne pour le moral et pour la croissance des végétaux !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. EN SAVOIR +

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer